Zoom sur le projet NFT « The Pinky Club « 

Le Pinky Club est une nouvelle collection de NFTs qui sont basés sur la blockchain Solana.

Nous sommes ravis de vous présenter notre dernier projet, qui, selon nous, sera très populaire auprès des collectionneurs et des fans. Il s’appelle « The Pinky Club » et présente certains de vos personnages préférés d’anime, de manga, de jeux, de films et plus encore en version les plus controversé ! Cette première version comprend plus de 10 000 objets de collection différents représentant des personnages penis en Pixel Art.

Si vous aimez autant que nous collectionner des objets numériques uniques, alors c’est un événement à ne pas manquer !

Launch Date: 14/02/2022

Discorddiscord.gg/g6KXNVkPAF

Twitterhttps://twitter.com/Thepinkyclubnft

NFT – une question de propriété | 2022

« Quand un mannequin a-t-elle son image ? » demande Emily Ratajkowski alors qu’elle réfléchit à ses expériences dans l’industrie du mannequinat. Elle a écrit en septembre dernier et ne s’attendait probablement pas à trouver la réponse en mettant aux enchères sa photo chez Christie’s en tant que jeton non fongible (NFT) plus tôt cette année.

Un NFT est un certificat sécurisé basé sur une blockchain qui représente une réclamation de son propriétaire sur un actif (généralement) numérique ou physique (par exemple, une œuvre d’art ou de la musique) ou une expérience (par exemple, un laissez-passer dans les coulisses). La caractéristique de base d’un TVN est son unicité ; Contrairement, par exemple, à une unité d’une crypto-monnaie identique à toutes les autres unités, la valeur d’un NFT réside dans la reconnaissance basée sur la blockchain, qui représente de manière unique l’actif auquel il est attaché. La rareté de chaque jeton en a fait la nouvelle tendance dans les médias numériques et le divertissement, générant une valeur significative pour ceux qui les fabriquent et les vendent (ou « façonnent »).

Bien que comprendre leur unicité est essentiel pour comprendre la valeur des NFT, comprendre ce que cela signifie de posséder un NFT et les droits de propriété intellectuelle revendiqués par les NFT est important pour comprendre comment leur publicité, leurs ventes et leur marketing sont utilisés, leur acquisition peut fonctionner. Si vous vous trompez, cela créera une variété de problèmes de propriété intellectuelle, de publicité et de protection des consommateurs pour vous-même.

En effet, dans ses directives d’avril 2021 sur la publicité des crypto-monnaies, le régulateur britannique de la publicité, l’Advertising Standards Authority, a souligné l’importance de comprendre la question de la propriété :

« Il est important de se rappeler que le NFT n’est pas l’œuvre d’art ou l’image elle-même, mais une méthode de suivi des biens. Si quelqu’un vous vend un TVN pour un fichier numérique, cela ne l’empêche pas d’envoyer des copies de ce fichier à quelqu’un d’autre. L’utilisation des NFT pour les droits d’auteur n’a pas non plus été établie, donc posséder un NFT ne signifie pas que vous possédez les droits d’auteur. « 

Posséder un TVN

Posséder un NFT est différent de posséder l’actif qu’il représente. Lorsque vous achetez un NFT, vous acquérez un jeton qui est entré dans une blockchain, un livre de transactions numériques. Bien que ce jeton soit unique, il est généralement lié à un actif facilement reproductible. L’acheteur d’un NBA Top Shot Moment, un NFT qui représente un clip de la NBA, a les droits de propriété sur le NFT : il peut échanger, vendre ou donner son jeton unique. Cependant, les acheteurs ne peuvent exclure la possibilité que d’autres accèdent aux clips phares, dont beaucoup sont disponibles sur YouTube. Le NFT reconnaît que son propriétaire a le droit de faire quelque chose ; dans le cadre d’un clip vidéo, par exemple, son propriétaire peut avoir le droit de le télécharger ou de le diffuser. L’étendue des droits concédés est déterminée par la Monnaie NFT. Cependant, un droit d’accéder ou d’afficher quelque chose est très différent d’avoir des droits sur l’actif affiché.

L’acheteur de l’œuvre d’art NFT de 69 millions de dollars américains « Everydays – The First 5000 Days » de Beeple possède le jeton unique. Cependant, vous ne possédez aucun droit d’auteur ou autre droit de propriété intellectuelle sur l’œuvre d’art numérique elle-même. Vous ne pouvez pas distribuer ou commercialiser autrement l’actif représenté.

Il est donc très important que toutes les personnes impliquées sachent clairement ce qui leur appartient et ce qui ne l’est pas. Pour illustrer cela, des tentatives ont été faites pour vendre des droits d’auteur sur la musique en tant qu’intérêts partiels à divers propriétaires de NFT. Si 100 NFT étaient créés pour représenter un droit d’auteur sur un enregistrement sonore, il serait très peu pratique s’il y avait 100 propriétaires de ce droit d’auteur. Par exemple, comment 100 propriétaires différents qui viennent de se joindre en participant à la même licence NFT pourraient-ils simplement autoriser l’enregistrement sonore ? Ils ne pouvaient pas. Au lieu de cela, ils ont tendance à avoir une fraction de l’intérêt dans le Source de revenu générés par le droit d’auteur de l’enregistrement sonore ; le titulaire du droit d’auteur de l’enregistrement sonore serait tenu de répartir ses droits de licence entre les titulaires du TVN.

Il y a aussi plus de problèmes juridiques ici : il n’est pas du tout clair si l’acquisition d’un NFT pourrait répondre aux exigences d’écriture et de signature pour le transfert de titre au droit d’auteur en vertu de la loi britannique. Les monteurs de ce type de TVN doivent donc veiller à ne pas tromper leurs acheteurs, par exemple afin de ne pas enfreindre les réglementations publicitaires et les lois de protection des consommateurs.

Embossage d’un NFT

Même si un TVN est prétendument vendu avec des droits de propriété intellectuelle sur l’actif représenté, le vendeur doit avoir lui-même ces droits. Une liste NFT pour un dessin de Jean-Michel Basquiat décrit « les droits de reproduction et de propriété intellectuelle qui sont définitivement vendus au plus offrant ». À la suite d’une plainte de la succession de l’artiste décédé, la liste d’OpenSea, l’un des plus grands marchés NFT, a été supprimée. Le vendeur a acquis le dessin mais n’a acquis aucun droit de propriété intellectuelle. La succession de Basquiat détenait les droits d’auteur sur l’œuvre elle-même.

L’épisode Basquiat met en lumière un défi pour les aspirants entrepreneurs NFT. Avant de frapper le NFT, les monnayeurs doivent vérifier quels droits ils ont sur l’actif représenté et s’ils s’étendent à la production du NFT et à l’utilisation ultérieure qu’il incarne. Si la Monnaie ne possède pas ou ne libère pas les droits sur l’actif représenté, il est susceptible de le violer, par exemple en mettant l’actif dans le magasin à partir duquel il est accessible et lors de la vente et de l’octroi de l’accès.

Utiliser un NFT

L’engouement pour le NFT a entraîné l’utilisation de jetons numériques dans un certain nombre de projets. Vous bénéficiez de deux propriétés des NFT : leur capacité à représenter presque n’importe quel actif numérique ou physique ; et la valeur inhérente qui peut être attachée à leur caractère unique.

Jusqu’à présent, la plupart des projets NFT ont promu les NFT comme une fin en soi. En publiant des NFT avec des exemplaires limités du dernier album du groupe, Kings of Leon a promu les NFT comme une nouvelle race d’objets de collection. Les fans ont acheté ces jetons rares pour se vanter. Bien que ces projets puissent sembler délicats, ce modèle de commercialisation des actifs numériques a été rentable pour de nombreux développeurs. Kings of Leon, par exemple, aurait gagné 2 millions de dollars avec sa sortie NFT.

Il existe également un potentiel important d’utilisation des TVN pour créer de la valeur pour les créateurs grâce à la revente. Les NFT sont constitués de code informatique sur une blockchain et peuvent être programmés pour transférer une somme de crypto-monnaie vers le portefeuille numérique du créateur lorsque le NFT est transféré à un nouveau propriétaire. La programmation des NFT pour qu’ils fonctionnent de cette manière est parfois appelée « contrat intelligent ». Un exemple de ces paiements peut être trouvé dans EulerBeats Originals, une collection de NFT audiovisuels générés de manière algorithmique. Ces NFT sont hébergés sur la blockchain Ethereum et paient des frais de licence de 8% à leur propriétaire d’origine à chaque revente.

Ainsi, les accords de licence NFT peuvent être assimilés au droit de suite de l’artiste (ARR), le droit d’un artiste visuel à un paiement de licence lorsque son œuvre d’art est revendue par l’intermédiaire d’un professionnel du marché de l’art. La principale différence, cependant, est la liberté du créateur du NFT de déterminer le système de licence et de le faire coder dans le NFT et de le poursuivre en permanence.

L’économie des créateurs

La popularité des NFT est le moyen le plus récent pour les créateurs de monétiser directement leur base de fans. Les YouTubers vendent des abonnements payants à leur contenu vidéo sur Patreon. Substack, plateforme de publication de newsletters, permet aux créateurs de vendre leurs textes à des lecteurs payants. En publiant des NFT sur des marchés comme OpenSea, les développeurs ont un nouveau moyen de se faire payer en vendant des actifs numériques uniques à leurs fans.

Alors qu’Emily Ratajkowski a publié un NFT pour restaurer « l’autorité » sur son image, l’industrie du NFT offre à tous les créateurs une nouvelle façon de monétiser leur présence en ligne. Avant de faire cela, cependant, ils doivent être clairs sur les droits de propriété qu’ils monétisent et quels droits ils doivent posséder ou libérer afin de générer ces revenus.

En savoir plus

Pour discuter plus en détail des problèmes soulevés dans cet article, veuillez contacter un membre de notre équipe Droit d’auteur et droit des médias.

Qu’est-ce qu’un NFT et comment fonctionne-t-il ? Le « Bitcoin pour l’art » explique | 2022

Melania Trump, Grimes, Beeple, Logan Paul, le créateur de Nyan Cat et de nombreux autres artistes et célébrités gagnent beaucoup d’argent en vendant des images numériques.

Chris Torres, l’artiste qui a créé Nyan Cat pour la première fois, a récemment « embossé » un nouveau GIF du célèbre mème Internet, qui s’est vendu pour plus de 470 000 $ en crypto-monnaie Ethereum en février 2020.

Mme Trump a mis aux enchères une « aquarelle à couper le souffle » intitulée « La vision de Melania ». L’image est au prix de 186 $ et est un gros plan des yeux de l’ancienne première dame. Il comprend également un enregistrement audio de Trump, et une partie des bénéfices sera utilisée pour « aider les enfants vieillissant hors du système de soins ».

Grimes a vendu 10 images d’œuvres d’art numériques, la plus chère pour près de 400 000 $, à quelqu’un qui voulait être propriétaire des produits en ligne.

Ces œuvres d’art sont appelées NFT ou « tokens non fongibles » et existent sur une technologie de blockchain similaire à celle du Bitcoin pour prouver leur « propriété ».

Dans un Internet basé sur la distribution gratuite d’images via des plateformes de médias sociaux, l’idée de lier la propriété à une image unique et spécifique que vous n’avez pas créée est particulière – mais ce n’est pas nouveau.

L’idée a explosé récemment en raison de l’avènement des technologies de crypto-monnaie et du désir de plus de propriété – et d’options de monétisation – pour leur métier.

Qu’est-ce qu’un « jeton non fongible » ?

Un jeton non fongible (NFT) désigne un article numérique qui appartient à la personne qui l’a acheté. En économie, la fongibilité est la propriété d’un bien d’être échangeable ou reproductible. Par exemple, si vous envoyez une photo de votre téléphone à quelqu’un d’autre par SMS, les données et la photo seront répliquées.

Le NFT n’arrête pas cette réplication – vous pouvez toujours prendre une capture d’écran d’une œuvre d’art numérique ou partager un GIF Nyan Cat – mais il montre qui « appartient » à une image originale – tout comme votre photo de passeport inclut également votre nom . Âge et numéro d’identification. La simple possession d’une photo de votre passeport ne fait pas de cette personne vous, et le principe ici s’applique aux TVN.

Bien que les NTF existent sur une blockchain comme les crypto-monnaies avec lesquelles ils ont été achetés, il existe un certain nombre d’autres différences : les NFT sont indestructibles sur la blockchain, non divisibles et peuvent toujours être retracés jusqu’au créateur d’origine.

Quels sont quelques exemples de NFT ?

Le jeu CryptoKitties, où les joueurs ont échangé des chatons numériques sur la blockchain Ethereum, était extrêmement populaire en 2017. Différents chats – ou images de chats – avaient des « propriétés » différentes et les utilisateurs les ont échangées pour collecter différents animaux numériques.

La maison de vente aux enchères Christie’s a récemment ouvert sa première vente aux enchères d’art numérique avec des œuvres de Mike Winkelmann, alias Beeple, dans une collection intitulée. accompli Vie quotidienne : les 5000 premiers jours, qui s’est vendu pour 69 millions de dollars (49,4 millions de livres sterling).

Les CryptoPunks, où les personnages générés par algorithme peuvent être mis aux enchères, sont également échangés et échangés comme une version plus chère de Pokémon ou de cartes à collectionner. Au cours de la dernière année, plus de 6 000 de ces personnages ont été échangés à un prix moyen de 16 000 $ chacun.

Pourquoi les gens font-ils ça ?

Pour certains artistes, les NFT sont un moyen de gagner de l’argent grâce à l’art numérique. Les redevances peuvent être intégrées directement dans l’œuvre d’art afin que le créateur reçoive une part chaque fois que l’œuvre d’art est vendue. Cela peut être une perspective attrayante pour les commerçants potentiels de mèmes qui cherchent à gagner de l’argent avec les images qu’ils créent.

« Cela donne du pouvoir au créateur », a déclaré Chris Torres, créateur de Nyan Cat. « Le Créateur en est propriétaire à l’origine, puis il peut le vendre et gagner de l’argent et obtenir immédiatement un crédit pour son travail. »

C’est souvent une critique que les artistes en ligne ont déplorée, avec des comptes de haut niveau partageant leurs créations sans paiement ni attribution un internet dans lequel la paternité n’est pas prioritaire.

Selon la facilité ou la difficulté de créer des œuvres d’art, cela peut aussi être un moyen rapide de gagner de l’argent pour les célébrités. Grimes a vendu pour 6 millions de dollars d’œuvres d’art numériques en moins de 20 minutes.

Ces œuvres d’art sont si appréciées que l’art physique est si précieux pour la même raison – la rareté des NFT et les gros portefeuilles de personnes disposant de suffisamment de crypto-monnaie pour les acheter.

De plus, la volatilité du marché, où les NFT peuvent monter et descendre très rapidement, signifie que seules les personnes disposant d’un revenu disponible suffisant sont protégées des mauvais investissements. Cela parle une fois de plus pour les riches.

Quels sont les inconvénients ?

L’inconvénient évident est que, contrairement à une peinture ou à une sculpture unique, posséder une œuvre d’art numérique n’empêche personne de la « posséder ». Vous pouvez télécharger le contenu de la page Twitter de Grimes et le « posséder » en en ayant une copie à distribuer.

« Je ne trouve pas les NFT attrayants en tant que plate-forme de publication d’art », a déclaré v buckenham, un artiste numérique basé à Londres. Le garde.

« Le but de posséder une œuvre d’art est de la regarder et de l’apprécier – et l’achat d’un NFT ne vous aidera pas davantage. Un NFT n’est qu’une entrée dans une base de données sophistiquée affirmant que vous « possédez » l’œuvre d’art. La seule chose pour laquelle c’est bon, c’est que vous pouvez plus tard vendre cette entrée de base de données à quelqu’un d’autre. « 

Il y a aussi l’environnement avec lequel la technologie de crypto-monnaie est actuellement en désaccord. On estime que l’énergie utilisée pour extraire le Bitcoin est supérieure à celle utilisée par des pays entiers. En un an, Bitcoin consomme à peu près autant d’électricité que la Norvège ou presque trois fois plus qu’Apple, Amazon, Facebook, Microsoft et Google réunis.

« L’infrastructure cryptographique est principalement basée sur les combustibles fossiles (64% de l’électricité mondiale : charbon 38%, pétrole et gaz 26%). Les émissions de CO2, combinées à une augmentation constante de la consommation, nous conduisent vers une apocalypse climatique », explique l’artiste française Joanie Lemercier dans un article de blog les raisons pour lesquelles elle a annulé sa publication crypto-art.

Les défenseurs diront qu’une grande partie de la consommation d’énergie de Bitcoin provient de sources renouvelables, ainsi que du fait que Bitcoin est limité et ne peut pas être extrait pour toujours, mais il est peu probable que le Bitcoin final soit extrait avant 2140 environ.

La course est donc curieuse de voir si le réseau Bitcoin peut s’adapter aux préoccupations environnementales avant que les conséquences du changement climatique – malnutrition, paludisme, diarrhée et stress thermique – ne deviennent une réalité complète.

Que sont les NFT et votre entreprise devrait-elle s’en soucier ? | 2022

Si vous avez été sur les réseaux sociaux récemment, vous avez sans aucun doute entendu parler des NFT – et vous avez sans aucun doute été confus quant à ce qu’est réellement un NFT.

Le slogan époustouflant a fait la une des journaux après qu’une œuvre d’art entièrement numérique ait été vendue pour un montant impressionnant de 69 millions de dollars (50 millions de livres sterling) de peinture ou d’impression sur la maison de vente aux enchères Christie’s.

Peu de temps après, le groupe Kings of Leon a sauté dans le train du battage médiatique NFT et a annoncé qu’il sortirait son prochain album sous le nom de NFT, et la maison de couture Gucci a commencé à vendre des baskets virtuelles pour 12 $ pièce. Et il semble que même les tweets aient de la valeur que les NFT, avec le co-fondateur de Twitter Jack Dorsey vendre le tout premier tweet pour un montant ridicule de 2 915 835,47 $ (2 085 060,05 £).

Encore confus? Nous l’avons fait, nous avons donc travaillé dur pour déterminer ce que sont les NFT – et si vous devez vous en soucier – afin que vous n’ayez pas à le faire.

Que sont les NFT et d’où viennent-ils ?

Un NFT, qui signifie « jeton non fongible », est un jeton numérique qui est un type de crypto-monnaie comme Bitcoin ou Ethereum. Contrairement à une pièce standard dans la blockchain Bitcoin, cependant, un NFT est unique et ne peut pas être échangé immédiatement, d’où le terme « non fongible ».

Cela signifie qu’un TVN est un actif unique dans le monde numérique et bien qu’il n’ait aucune forme tangible, il peut être acheté et vendu comme n’importe quel autre bien ; Des œuvres d’art, de la musique et des vidéos, par exemple. Alors que Bitcoin était salué comme la réponse numérique aux devises, les NFT sont désormais présentés comme la réponse numérique aux objets de collection.

L’un des principaux avantages de posséder un numérique par rapport à un objet de collection physique, comme une peinture à l’huile ou une pièce frappée rare, est que chaque NFT contient des informations distinctives qui le distinguent des autres NFT et sont facilement vérifiables. Cela rend inutile la création et la distribution d’objets de collection contrefaits, car chaque article peut être retracé jusqu’à l’exposant d’origine.

Alors que les NFT ont fait les gros titres au cours des derniers mois, ils existent en fait depuis un certain temps. Les premières tentatives de NFT ont été faites en 2012, certains reconnaissant les « Colored Coins », une méthode utilisée pour afficher et gérer des actifs réels avec le Bitcoin. Blockchain, car une grande partie des bases des NFT sont posées. Cependant, les NFT ont d’abord été popularisés par CryptoKitties, un jeu de blockchain sur Ethereum qui permet aux joueurs d’acheter, de collecter, d’élever et de vendre des chats virtuels.

Comment fonctionnent les NFT ?

Les NFT font partie de la blockchain Ethereum. La norme de jeton non fongible d’Ethereum, telle qu’elle est utilisée par des plates-formes telles que CryptoKitties, est ERC-721, bien qu’il soit intéressant de noter que les NFT peuvent également être créés sur d’autres blockchains compatibles avec les contrats intelligents à l’aide d’outils de jeton non fongibles. NEO et TRON, par exemple, ont désormais des normes NFT et Cryptokitties a depuis migré vers sa propre blockchain.

La blockchain agit comme un grand livre décentralisé qui suit la propriété et l’historique des transactions de chaque NFT. La principale différence entre les NFT et les autres crypto-monnaies traditionnelles comme Bitcoin est leur interchangeabilité – ou plutôt leur absence ; Alors qu’un bitcoin dans un portefeuille numérique est interchangeable avec un autre dans un autre portefeuille, les NFT sont codés pour avoir des codes d’identification uniques et d’autres métadonnées qu’aucun autre jeton ne peut reproduire.

Andy Baloiu, technologue Blockchain chez Digital Catapult, explique : « Les NFT sont un peu comme une version numérique de ces œuvres d’art ou jeux de cartes. Imaginez un designer comme Ken Sugimori, le père de Pokémon, ou Banksy, le graffeur anonyme, émettant un NFT sur la blockchain qui contient l’image numérique de ladite pièce. Et imaginez qu’après la publication du NFT, n’importe qui dans le monde pourrait enchérir et éventuellement acheter ce NFT, ce qui signifie que vous obtenez les droits numériques exclusifs (ou les droits incorporés) sur cette pièce. »

En théorie, n’importe qui peut créer, acheter et vendre un TVN sans autorisation préalable. Ces actifs sont stockés sur un réseau peer-to-peer crypté, ce qui rend très difficile le piratage ou la falsification des cybercriminels.

Les NFT pourraient avoir des applications au-delà de l’utilisation du contenu, y compris la gestion de la chaîne d’approvisionnement de biens physiques et les transactions financières sécurisées.

Mon entreprise doit-elle s’intéresser aux NFT ?

Beaucoup de gens – y compris l’artiste qui a vendu son œuvre numérique pour 69 millions de dollars – pensent que l’engouement pour le NFT est une bulle qui finira par éclater. Il a un angle de crypto-monnaie, un angle de réalité virtuelle, un angle de mème et a pris d’assaut le monde des médias sociaux.

D’autres pensent, cependant, que les NFT ne vont pas disparaître de sitôt et que les entreprises devraient être attentives à la tendance surprenante et frénétique.

Gary Bracey, co-fondateur de Terra Virtua, la première plate-forme entièrement immersive au monde pour les objets de collection numériques, raconte professionel de l’informatique: « À l’heure actuelle, au moins, c’est une avancée technologique importante qui entraîne de grands changements dans les industries du divertissement, de la création, de la musique et des jeux. Si vous êtes connecté à ces mondes, vous avez probablement déjà une connaissance des NFT et une idée de l’endroit où ils se trouvent.Si ce n’est pas le cas – et il en va de même pour de nombreuses entreprises et consommateurs, bien sûr – cela vaut vraiment la peine de se tenir au courant.

Ressource associée

IT Pro 20/20 : Rencontrez les entreprises qui quittent le bureau pour de bon

La 15e édition d’IT Pro 20/20 se penche sur la nature de la gestion d’une entreprise en 2021

IT Pro 20/20 : quitter le bureau pour de bonTÉLÉCHARGER MAINTENANT

« Certes, il y a bien une certaine bulle d’évaluation en ce moment pour les articles les plus en vue, mais l’avenir est abordable, durable et intégrateur. Les NFT offrent aux entreprises tournées vers l’avenir la possibilité d’équilibrer un engagement client inégalé avec des sources de revenus sûres et transparentes.

« Il existe également d’énormes opportunités pour la vente au détail, le marketing, la collaboration, le parrainage et les opportunités d’investissement. La combinaison de NFT avec AR et VR signifie que les consommateurs peuvent se rapprocher plus que jamais de leurs marques préférées et profiter d’expériences vraiment immersives. Tout ce qu’il faut, c’est une compréhension de base du potentiel et de l’inspiration pour l’appliquer à votre propre entreprise. »

Thomas Borrel, directeur des produits chez Polymath, convient que les entreprises doivent faire attention aux NFT et pense qu’elles pourraient avoir de nombreux cas d’utilisation au-delà de l’art numérique, y compris le déploiement de l’IoT et le financement décentralisé.

« Les NFT pourraient être utilisés pour suivre le transfert de propriété et/ou le droit de bénéficier d’autres actifs tels que des données. En outre, les NFT peuvent être utilisés pour garder une trace des « choses » dans un déploiement IoT, identifier des répliques ou fournir une trace vérifiable de la propriété de produits de luxe.

« Alors que la popularité des NFT augmente, nous devrions nous attendre à ce qu’ils servent de garantie dans la finance décentralisée (DeFi) et que les flux de revenus associés soient partagés entre les détenteurs de jetons. Que les NFT soient des titres dépend des faits et des circonstances pour chaque actif individuel. »

Ressources recommandées

Le défi de la sécurisation du télétravailleur

Le guide du pro de l’informatique pour une transformation numérique efficace et réussie

Téléchargement Gratuit

Outils de migration pour les charges de travail cloud VMware

Types, phases et stratégies de migration vers le cloud

Téléchargement Gratuit

Pratiques pour maximiser la valeur commerciale des abonnements à la consommation d’infrastructure numérique en tant que service

IDC PeerScape

Téléchargement Gratuit

Guide de sécurité des réseaux de conteneurs pour les nuls

Appliquer les bonnes pratiques Kubernetes

Téléchargement Gratuit

18 Do’s and Don’ts When Making Money With NFTs. – Cyber Scrilla | 2022

Making money with NFTs has become a lucrative business for many people around the world. That’s not to say that you can become a millionaire overnight, however, if you understand the do’s and don’ts when dealing with NFTs, your odds of success increase substantially.

I have sold a few NFTs from my own collection for a good profit and I have also lost money on some bad buys. That’s why I thought it would be a good idea to share some things I’ve learned about making money with NFTs.

Here are some absolute Do’s and Don’ts when you’re attempting to make money via non-fungible tokens.

Making Money With NFTs Do’s. Making Money With NFTs Don’ts.
Do purchase things you truly enjoy. Don’t buy because of the hype.
Do your research on every NFT you buy. Don’t purchase things you don’t support.
Do buy at the floor price. Don’t buy if you believe prices are at their peak.
Do sell your NFT for a profit. Don’t sell below your purchase price.
Do re-invest your profit (flipping). Don’t spend your profit on things that don’t generate more income.
Do collect certain NFTs with the intention of holding long-term. Don’t sell your NFT too early.
Do get involved with the NFT community. Ask questions and share your thoughts. Don’t be greedy.
Do create NFTs with value and utility. Don’t create NFTs with the sole intention of making a quick dollar.
Do take your wallet security seriously. Don’t give out your password or secret phrase. EVER.

AdvertisementsI’ll be the first person to tell you that investing money in non-fungible digital assets is a huge risk! With that being said, the more you practice and interact with the market—the more knowledge you can attain. Ultimately, the outcome could be very rewarding.

So, what are the do’s when trying to make money with NFTs?

Making Money With NFTs Do’s.

1. Purchase things you truly enjoy.

The number one most important thing you should know when trying to make money with non-fungible assets is; invest in NFTs you genuinely like and want to support. Generally, if you invest your time into something you actually enjoy, the more likely you are going to reach success.

Moreover, buying an NFT that interests you actually sets you up to win regardless of the situation you find yourself in. If your token ends up being worthless from a monetary value, at least you are left with something you appreciate on a personal level.

Likewise, if your token ends up being worth a fortune then you can sell it for a profit.

2. Do your research on every NFT you buy.

Ensuring you do proper research on every NFT project you are considering purchasing is extremely important when trying to make money. Doing extensive research increases your odds of buying a token where you may receive a return on investment (ROI). There are many aspects of an NFT project that require an adequate amount of research before making a final decision.

Here are some of the top things you should look into before splurging on a digital token:

  1. Creator’s social status.
  2. Brand name/intellectual property.
  3. Community.
  4. Smart contract terms (perks, term dates, and restrictions).
  5. Past projects, failures, and accomplishments.

Famous entrepreneur, and now perhaps cryptopreneur—Gary Vaynerchuck, recommends a minimum of 50 hours worth of research before deciding to go all-in on a new project. This ensures that you will be able to make the most educated decision and intuitively come to a conclusion on your potential purchase.

Additionally, there is a lot that goes into finding a good NFT that will also make you money. You should really know what to look for in a good non-fungible token before buying one of your own, that’s why I break it all down for you in “Finding Good NFTs: A Collector’s Buying Guide.”

3. Buy at floor price.

Assuming you are buying into a new project drop (release), it’s always a good rule of thumb to try and buy your way in at floor price. Whether it’s a dutch auction (price decreases over a specific period of time), or a set minting price, always try to purchase at the floor price.

The reason you want to purchase at floor price is that more than likely, the floor price is set to be the minimum selling price. If you did your research and got in on a good NFT, you have a better chance of making a profit assuming the floor price will steadily rise eventually. But remember, nothing is guaranteed.

I have experienced NFT drops that were at a set minting price and then resold on the secondary marketplace for under-floor price. It really depends on how quickly the creators behind the project are bringing additional utilities on board while continuing to build an active community.

Buying at floor price is usually your best option when it comes to purchasing price for a non-fungible token.

4. Sell your NFT for a profit.

Obviously, if you buy an NFT with the intent to resell it then you need to be selling them for a profit. Selling your tokens for a profit will allow you to reap more funds, hence more NFTs. This is known as flipping up. Flipping up is a good way to earn enough money to afford your next big find.

Here are some things to keep in mind when selling your NFT for a profit.

  • Aside from the purchase price, there are also transaction fees you will need to pay to transact on the blockchain. These fees can range anywhere from 0.50 up to $50 or more for a single transaction This means the fees may eat into your overall profit. Stay aware of any additional fees when buying your token.
  • Trying to resell your NFT at the right time can prove to be difficult, but at the end of the day the choice is yours. Just remember, if you choose to sell on a value increase, you will always win. At the same time, you could sell too soon and miss out on even greater profit.
  • If you want to start flipping NFTs, I suggest you start with an inexpensive NFT and flip up at a rate of 2x from your purchase price. This allows you to get the hang of buying and selling—resulting in a positive ROI.

In my humble opinion, the most important thing about selling your NFT for a profit is that you learn to enjoy the process. The process of doing the research, buying at the floor price, selling for a profit, and even taking a loss sometimes. The more you practice your trade, the greater your intuition will be.

5. Re-invest your profit (flipping).

One of the best things you can do for yourself and your community is make sure to re-invest in your brand. The money you earn from selling your non-fungibles for a profit should be reinvested into buying more NFTs and building your own brand. Flipping is one of the quickest ways to earn money in the NFT space. Buy low, sell high.

Keep in mind, when you’re flipping your tokens you don’t always need to sell them for a huge profit, that’s simply not doable. Some NFTs hold value better than others and vice versa, so if you end up with a small profit you still come out a winner.

6. Collect NFTs with the intention of holding long-term.

You can’t call yourself a true NFT collector if you don’t have at least a couple of these non-fungible assets in safe storage for the long term.

The type of non-fungible tokens I find with the intention of holding for a long period of time are usually the ones I do the most research on. If the NFT you buy is attached to a strong brand, then you may want to consider it as a collectible which could have value to someone in the future.

A good brand, growing community, and ambition are clear signs of a potential collectible digital asset. In addition, NFTs and people in general, who tend to do something significant or unique first can have an everlasting spot in the elite collectibility category.

Some examples of these O.G. projects on the Ethereum blockchain are Curio Cards, Cryptokitties, and of course CryptoPunks. These projects have essentially been grandfathered into a spot of rarity and desirability, causing a supply and demand spike which ultimately can spike the value.

Buying a superb non-fungible token and then holding onto it for years when you have offers can be challenging, I understand. But if you’re patient, your collectible NFT could make you some big money in the future.

7. Get involved with the NFT community. Ask questions and share your thoughts.

Engaging yourself in the community is absolutely necessary if you want to make any money with NFTs. If you don’t understand the market, it could be difficult to make the right decision. That’s the best part about being an active member of your community.

Your community is your support group. If you have a question that needs to be answered, bring them to the community. Likewise, if you are knowledgeable in a specific area that may benefit the community, share it. You’ll find that interacting with the community more often will spark new ideas and new friendships.

Getting your hands dirty is part of the game, get used to it.

8. Create NFTs with value and utility.

As an NFT creator, it’s important to ask yourself why you are creating the tokens you make. What is that you are offering to your audience and how do they react to your work? If you can create a product that offers both value and utility, you just may be able to make an income creating and selling digital assets.

Through my exploration of NFT hunting, I have uncovered many tokens with amazing value and utility such as:

  • VIP access
  • Conferences
  • Monthly calls and interviews
  • Merch
  • Collaboration Deals
  • Moble apps
  • Liquidity pool
  • Metaverse lots and housing
  • Metaverse accessories
  • Courses/classes

This list is only a small compilation of examples that can add value to your non-fungible token. The more creative you can get, the better in my opinion.

9. Take your wallet security serious.

Wallet security should be a high priority for you, especially if you are building up a portfolio of digital assets. There are a lot of different ways you can store your NFTs and cryptocurrency. The best place to store your precious tokens is in an offline hardware wallet. These cold storage wallets implement increased security measures via a PIN code in addition to a secret 24-word phrase only you will know. When you’re not using your wallet, it remains offline ensuring all your valuables are locked away.

I’ve provided a more in-depth look at how to store your NFTs safely here: Securely Storing Your NFTs: A Complete Guide.

Making Money With NFTs Don’ts.

1. Don’t buy just because of hype.

Buying into an NFT just because of the hype surrounding it is not the best idea. You should always do your own research. If there is the hype surrounding an NFT, make sure you understand where that excitement is stemming from. It may be stemming from a good utility and community growth, or perhaps the source is something not as true.

Be on high alert when you notice a project’s value is rising. This could be a sign that whales, aka high rollers—are buying up these non-fungible tokens in the masses, and them reselling for a quick profit. I like to call this technique the “pump and dump”.

I can’t reiterate this enough, do your own research before buying any digital assets such as NFTs.

2. Don’t purchase things you don’t support.

If you don’t want to support an NFT and the associated brand, don’t buy it. Support is massive when it comes to building a brand, especially in the digital community. Really, this all leads back to only purchasing what you truly enjoy. It can be art, games, avatars, clothing, literally anything! It’s up to you to be self-aware and only buy what you find valuable.

3. Don’t buy if you believe prices are at their peak.

Purchasing anything at ceiling price is not the best use of your money. You’d rather buy something on sale over something that is the original price, right? The same goes for when you’re shopping for NFTs. Buying a digital asset when it is at its peak price is okay if you really admire the brand and the product being offered. Otherwise, wait until you can get it for a cheaper price.

Also, some NFTs that hit a climax can still rise even higher if the brand is doing well. Ultimately, the market decides the value.

4. Don’t sell below your purchase price.

Trying to sell your NFT? Avoid selling it at or below the purchase price. If you sell your asset for less than you purchased it for you are taking a loss. Depending on how much you have invested, this could be detrimental to your savings account. In addition, take into consideration any transaction fees you may have paid when originally receiving your NFT.

Always do your best to sell your NFT for more than what you paid to get it. This will allow you to save up enough currency to invest in your next digital asset.

This potential scenario is very real, but it is avoidable. The best way to avoid losing value on an NFT and potentially your money is to ensure you only invest in things you truly love and have done your own research on. If you are fond of the brand, then you won’t mind if it’s not as valuable in the future.

5. Don’t spend your profit on things that don’t generate more income.

Spending your profit on stuff you don’t need will not generate more cash in your stash. In fact, it will do the exact opposite of that.

If you have gotten to the point where you are earning a profit on your non-fungible token, you should always reinvest that money if your goal is to acquire more income. Investing your money into new digital assets may be a good gig if you feel comfortable enough with your current experience.

If you don’t want to reinvest your earnings right away, save your money until you find a project you are really passionate about and have done your research on.

6. Don’t sell your NFT too early.

Letting go of your non-fungible token can be quite tempting when you have a fair offer on it, however, that doesn’t mean it’s time to sell. It’s not uncommon for an NFT to go through various stages on monetary value, especially if the brand is in its early stages of development. Make sure you feel comfortable selling for the price being offered.

If you personally find that the value of your NFT is worth more than what’s being advertised, don’t sell it. Only sell your token if you are sure that the offer is at least equal to or more than what you have determined is the value for yourself.

A good idea when selling your NFT is to decide on a ‘set price’ you are willing to sell it for. That way, you know regardless of whether you sell or not, you’ll be happy.

7. Don’t be greedy.

Alright, so maybe you have found out how to make money with NFTs. But that doesn’t mean you should have all the money.

Being greedy with your intentions and NFT purchasing habits can put you in a bad spot. Spammers love to target greedy collectors who will bite at a deal that’s always too good to be true. Greed can lead to making unjust decisions and feeling upset when you lose out on all your hard-earned currency due to a deal gone wrong.

A good way to avoid being greedy is to do your research and ALWAYS invest your money back into supporting the community and helping others. They will appreciate it and you’ll feel good too.

8. Don’t create NFTs with the sole intention of making a quick dollar.

If you are an ambitious NFT creator, the biggest mistake you can make is creating non-fungible tokens for the wrong reason. Making NFTs only to gain a quick profit is the fastest way to end your chance at a career as a creator. People are smart and will always sniff out a cash grab.

Instead, produce a non-fungible token that you want to, don’t worry about what others are doing. As well, make sure to provide value and utility for your consumers and always give more than you take. This ensures the end consumer is satisfied and loyal to your brand.

Once you have gathered a community that loves and respects the brand you are building, you are destined to grow the community thanks to word-of-mouth in addition to a solid reputation.

9. Don’t give out your wallet password or secret phrase. EVER.

When giving out any of your personal information—especially when it comes to your crypto-wallet—you need to be extremely cautious. Never give out your secret phrase or password regardless of the situation. If anyone ever reaches out to you and requests your secret info in trade for currency or assets, avoid them at all costs—this screams SCAM.

Handing over any of your wallet info (with the exception of your wallet’s public address) puts you and your assets at extreme risk. This is comparable to giving out your social security number or your bank account info, it’s something you should never do.

It’s important to take your wallet security seriously. Otherwise, kiss all your digital collectibles goodbye.

Making money with NFTs is an extremely risky business. You should only invest in non-fungible tokens you fully comprehend and thoroughly enjoy. Choosing NFTs based on how much money you think you can make is a sure way to set yourself up for disappointment and even failure.

Performing due diligence for every NFT project you are considering buying into is a very crucial step in making money with NFTs. Remember, buy what you like, do your research, and don’t be greedy.

Comment créer et collecter la prochaine vague d’actifs numériques | 2022

Ethereum était en 2020 grâce au succès révolutionnaire des secteurs émergents de la plate-forme de contrat intelligent, par ex. B. la finance décentralisée, la star de la crypto-économie.

Au-delà de DeFi, les jetons non fongibles (NFT) ont donné vie à une autre des arènes les plus prometteuses d’Ethereum, bien que relativement moins connues. En particulier, la grande majorité de l’activité NFT a eu lieu jusqu’à présent sur Ethereum.

De même, si DeFi est composé de « Money Legos », les NFT peuvent être compris comme des « Media Legos » programmables. En termes simples, ces jetons spéciaux sont des actifs numériques vérifiables et rares, dont l’origine et la propriété sont garanties en permanence par la blockchain Ethereum.

Cette nouvelle norme de jeton crypto-native peut permettre aux créateurs – artistes, développeurs ou autres – d’un certain nombre de manières qui n’étaient pas possibles auparavant, telles que :

Dans l’article d’aujourd’hui, décomposons les NFT : ce qu’ils sont, comment les fabriquer et les vendre, comment les collecter, et plus encore.

Que sont les NFT ?

Les espèces Fiat sont fongibles, par exemple un billet de 5 USD est complètement interchangeable avec n’importe quel autre billet de 5 USD. De même, les crypto-monnaies telles que Bitcoin et Ether sont fongibles, c’est-à-dire que 1 BTC est échangeable contre 1 BTC et 1 ETH est échangeable contre 1 ETH, etc.

D’autre part, les NFT qui s’appuient sur des normes de jetons spéciales comme ERC-721 pour garantir l’unicité ne sont pas interchangeables et se sont avérés uniques et, grâce à la technologie blockchain, rares.

Jetons non fongibles
Que sont les jetons non fongibles ? Actifs numériques uniques et authentiques

De cette façon, les NFT sont comme des objets de collection numériques ou des preuves de propriété qui ont de la valeur précisément parce qu’il s’agit d’actifs 1/1 ou limités qui sont liquides et utiles sur une plate-forme comme Ethereum.

L’écosystème NFT a pris sa première place en 2017 avec l’introduction de projets de collectionneurs révolutionnaires tels que CryptoPunks et CryptoKitties, et depuis lors, l’espace a évolué pour une variété de nouveaux cas d’utilisation et industries. Selon le site d’analyse NonFungible.com, l’économie NFT a enregistré à ce jour plus de 109 millions de dollars de ventes de tokens de tous les temps, dont 1 million de dollars au cours de la semaine dernière seulement !

Les différents types de TVN

Les NFT peuvent être utilisés pour tokeniser à peu près n’importe quoi, plusieurs types de médias étant des fruits particulièrement faciles à accrocher. Jusqu’à présent, certains des cas d’utilisation NFT les plus populaires ont été :

  • art numérique (SuperRare, KnownOrigin, Async Art, Rarible, etc.)
  • Musique numérique (Mintbase, InfiNFT etc.)
  • L’immobilier virtuel (Cryptovoxel, decentraland, etc.)
  • VR portables
  • Actifs de jeu (Axie Infinity, Sorare, Gods Unchained, etc.)
  • Billets d’événement / certificats de participation
  • Insigne d’abonnement
  • Noms de domaine Blockchain (service de noms Ethereum, domaines imparables, etc.)
  • Produits de luxe tokenisés, par ex. B. Vin
  • Polices d’assurance tokenisées (yGagne des jetons yInsure, etc.)
  • Et plus!
Rarement
Inside Rarible: Le marché rouge Ethereum NFT

Création de NFT : commencez par les fichiers

Si vous souhaitez créer des NFT, commencez par mettre de l’ordre dans vos médias. Les NFT peuvent prendre en charge un certain nombre de fichiers, tels que. B. fichiers visuels (JPG, PNG, GIF, etc.), des fichiers musicaux (MP3, etc.), des fichiers 3D (GLB, etc.), et plus encore.

Cela dit, vous commencez par créer un NFT comme n’importe quel autre fichier multimédia, qu’il s’agisse d’une photo JPG téléchargée sur votre ordinateur ou d’une piste disco MP3 créée à l’aide du logiciel Music Maker. Une fois que votre fichier traditionnel est prêt, prenez simplement l’étape supplémentaire de le télécharger sur une plate-forme de gaufrage pour le marquer en tant que NFT.

Comment frapper des NFT

Il existe déjà un certain nombre de plates-formes de frappe NFT autour de l’écosystème Ethereum, et chacune a ses propres compromis.

Pour commencer, il existe les plateformes de frappe à faire soi-même (DIY) telles que OpenSea, Rarible, InfiNFT, Mintbase et Cargo. Ces projets permettent aux créateurs de créer facilement leurs propres NFT sans autorisation, qu’il s’agisse d’œuvres d’art numériques, de cartes de membre, etc.

En outre, et en particulier dans l’espace de l’art numérique, il existe des plates-formes de frappe exclusives aux membres de la NFT qui exigent que les créateurs postulent et soient acceptés avant de pouvoir façonner ces projets. Deux de ces projets sont, par exemple, SuperRare et Async Art.

Une fois que vous avez votre fichier prêt et configuré votre plate-forme de frappe préférée, connectez votre portefeuille Ethereum de votre choix, téléchargez votre fichier (similaire aux plates-formes grand public comme Imgur ou Flickr) sur votre plate-forme et remplissez la description suivante de l’actif.

À ce stade du processus, vous pouvez choisir si vous souhaitez créer un élément autonome ou basé sur une édition, le pourcentage de licence de votre contenu, le contenu déverrouillable, etc. Une fois que tout cela est configuré, vous pouvez lancer le processus de frappe, ce qui implique que certains ETH doivent payer pour les transactions d’approbation et de frappe.

Remarque : comme les prix du gaz Ethereum ont été élevés au cours des dernières semaines, de nombreux créateurs de NFT ont dû faire face à des coûts de frappe extrêmement élevés. Pour résoudre ce problème, les développeurs peuvent 1) attendre que les prix du gaz baissent fortement, 2) attendre une adoption plus large des solutions de mise à l’échelle de la couche 2, 3) ou augmenter leurs prix NFT pour compenser les coûts du gaz.

À propos de la vente de NFT

Les plates-formes de marché ouvertes comme OpenSea et Rarible permettent de proposer facilement des NFT à la vente dans l’ensemble de l’écosystème, la première étant particulièrement utile pour les formats d’enchères.

Pour vendre un NFT, connectez votre portefeuille Ethereum à la plateforme de votre choix. Si vous avez déjà créé le NFT, vous devez cliquer dessus et voir une invite de vente sur laquelle vous pouvez cliquer et signer une transaction pour la finaliser. Si vous avez collecté le NFT de quelqu’un d’autre et que vous souhaitez le mettre en vente, le processus est similaire : cliquez sur l’actif, suivez les instructions pour vendre, et vous êtes sur place.

Le marché en pleine mer
Le marché en pleine mer

Pour évaluer et collecter les TVN

Combien devriez-vous payer ou combien devriez-vous en vendre un pour un NFT ? Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse ici, mais il y a des concepts généraux importants à garder à l’esprit.

Bien sûr, si vous êtes juste créatif et que vous voulez expérimenter, les prix n’ont pas vraiment d’importance. Si vous souhaitez sécuriser le retour sur investissement de vos activités NFT, vous devez faire beaucoup plus attention à ce pour quoi vous achetez ou vendez. Si tel est le cas, voici quelques éléments à garder à l’esprit :

  • La réputation, la rareté et l’origine sont cruciales, par exemple les NFT 1/1 d’un artiste renommé ont plus de valeur que les NFT basés sur l’édition d’un créateur moins connu.
  • Les projets NFT ont des prix planchers – vous pouvez estimer ces prix planchers à l’aide de plateformes comme OpenSea, et vous souhaitez enchérir à ou au-dessus de cette marque.
  • Gardez un œil sur le volume et l’activité des transactions – les projets avec plus d’activité offrent plus d’opportunités de profit.
  • La devise «pas vos clés, pas votre crypto» s’applique également aux NFT. Pour cette raison, il est vraiment important de les collecter en mettant sérieusement l’accent sur la sécurité. La meilleure pratique consiste à stocker vos NFT dans un portefeuille matériel (ou plusieurs portefeuilles) qui ne sont pas facilement compromis.

Conclusion

C’est une période intéressante pour se pencher sur l’économie du NFT, car l’intérêt et les opportunités dans ce domaine n’ont jamais été aussi élevés. Combinez cette réalité avec le fait que plus de quelques projets ont récemment commencé à expérimenter les fusions NFT + DeFi, et il est difficile de voir comment les NFT cesseront de gagner en utilité et en popularité à partir d’ici.

Bien sûr, le secteur NFT est encore relativement petit par rapport à DeFi, mais leur promesse offre déjà aujourd’hui aux créateurs des opportunités qui n’étaient jamais possibles auparavant.

Au fil du temps, de plus en plus d’artistes et d’innovateurs utiliseront certainement ces jetons pour leurs propriétés uniques et, à leur tour, les développeront de nouvelles manières. De plus, les plates-formes en dehors d’Ethereum se concentreront également davantage sur les NFT à mesure qu’elles gagneront en popularité. C’est déjà le cas aujourd’hui !

Engouement pour le NFT : pourquoi les tokens non fongibles font-ils si fureur ? | Nouvelles de la cryptographie | 2022

Expliquer la popularité de l’art numérique avec des biens enregistrés sur blockchain et achetés en crypto-monnaie.

Une partie de la mousse a peut-être jailli lors du rallye de crypto-monnaie de cette année, mais la crypto-FOMO trouve un nouveau point de départ dans un phénomène qui a laissé beaucoup de gens se gratter la tête avec incrédulité.

Les investisseurs en crypto dépensent des dizaines de millions de dollars en art numérique qui n’existe que sur les ondes.

Après des débuts modestes en tant que passe-temps marginal, l’utilisation de jetons non fongibles (NFT) s’est généralisée – comme en témoigne l’acquisition d’un collage d’images par l’artiste numérique Beeple pour 69,3 millions de dollars.

Qu’est-ce qu’un NFT exactement ?

Les NFT sont des fichiers numériques alimentés par la technologie blockchain – la même technologie sur laquelle sont basées les crypto-monnaies populaires comme Bitcoin et Ethereum. Mais contrairement aux crypto-monnaies, un NFT est complètement unique et le registre de la blockchain sur lequel il se trouve vérifie qui est le propriétaire légitime de cet élément unique.

Alors qu’est-ce que cela a à voir avec l’art ?

Les œuvres d’art numériques peuvent être commercialisées en tant qu’objet de collection unique lorsqu’elles sont transformées en NFT. Les crypto-monnaies comme Ethereum sont généralement requises pour entrer dans une transaction NFT, et leur grand livre public montre à la fois la propriété et l’authenticité.

Les artistes, les influenceurs et les musiciens ont commencé à faire fortune en vendant des versions NFT de l’art numérique, les investisseurs faisant la queue pour obtenir leur part du gâteau.

Les TVN sont-ils réservés aux œuvres d’art ?

Non. Pratiquement n’importe quel objet de collection numérique peut être transformé en NFT – des cartes à collectionner en ligne, des GIF et des souvenirs sportifs aux vêtements de jeux vidéo et aux terres virtuelles dans les mondes fantastiques. Le premier tweet du cofondateur et PDG de Twitter, Jack Dorsey, a été converti en NFT et mis aux enchères pour 2,9 millions de dollars cette semaine.

Pourquoi les riches dépensent-ils des millions en NFT ?

Beaucoup de ceux qui achètent des NFT sont des crypto-millionnaires qui espèrent diversifier leurs avoirs.

Où sont vendus les NFT ?

Vous pouvez trouver vos sélections sur les marchés numériques comme OpenSea, Rarible et Mintable. NBA Top Shot vend des « moments » de basket-ball professionnel et Valuables a des tweets à vendre.

Comment acheter un NFT ?

Vous devez d’abord savoir quelle crypto-monnaie est nécessaire, obtenir cette crypto, puis configurer un portefeuille numérique pour la transaction. Méfiez-vous des frais gênants pour la conversion de devises et le paiement de l’énergie « gaz » sur le réseau Ethereum.

Quelqu’un peut-il faire un NFT ?

Eh bien, il y a beaucoup d’étapes impliquées. Mais si vous êtes motivé et que vous souhaitez tester vos compétences en crypto tant que vous êtes connecté à Internet et que vous comprenez les bases pour passer d’un échange de crypto-monnaie au portefeuille numérique et au marché en ligne, tout devrait bien se passer. CoinDesk a publié ce guide pratique si vous souhaitez plus d’informations.

Est-ce juste une mode ?

Si vous vous demandez pourquoi quelqu’un paierait plus de 1 000 $ pour un pull de Noël virtuel avec le logo Bitcoin dessus, vous n’êtes peut-être pas au bon endroit. Mais il est tout à fait possible que toute l’obsession du NFT se révèle être une mode – ou non. La plupart des premiers NFT étaient dans le style des CryptoPunks, des êtres numériques fumant la pipe de 2017, et des CryptoKitties, de mignons chats virtuels qui ont commencé la même année.

La valeur des NFT va-t-elle continuer à augmenter ?

Selon NonFungible.com, les ventes totales de NFT en 2020 étaient d’environ 250 millions de dollars, tandis que les ventes ont dépassé 220 millions de dollars au cours du seul mois dernier. Les ventes totales s’élèvent à environ 534 millions de dollars, le prix moyen d’un NFT étant de 97 dollars. Mais le marché est volatil et ne convient qu’à ceux qui souhaitent perdre leur capital.

Qu’en est-il des entreprises de la zone NFT ?

Les capital-risqueurs et les titans de la technologie continuent d’injecter de l’argent dans les startups NFT, avec 90 millions de dollars dépensés pour ces entreprises jusqu’à présent en 2021. L’an dernier, 35 millions de dollars ont été investis dans ces entreprises. Le plus gros butin à ce jour cette année est de 48 millions de dollars de capital-risque mis en commun par Sorare, un jeu de football fantastique basé sur la blockchain. La société de blockchain Dapper Labs, partenaire de la NBA pour Top Shot, serait à la recherche d’une injection de 250 millions de dollars en espèces.

Instructions : Créez des NFT sur iPhone ou iPad avec l’application S! NG | 2022

Avec l’application gratuite S!NG, vous pouvez facilement créer des NFT sur votre iPhone ou iPad (et bientôt aussi sur Mac).

Comme le marché en est encore à ses balbutiements, un certain nombre de plates-formes émergent pour le conditionnement, la vente et la promotion des versions NFT. Ci-dessous, nous examinons une nouvelle plate-forme appelée S! NG qui permet à quiconque de créer, cataloguer et bientôt vendre n’importe quelle idée en tant que NFT à partir de son iPhone.

Qu’est-ce qu’un NFT ? Il y a de fortes chances que vous ayez au moins eu vent de la tendance avec les NFT (Non-Fungible Tokens). Essentiellement, les NFT agissent comme preuve de propriété d’une œuvre d’art numérique ou d’un autre actif numérique. La transaction et le trafic entrant passent par des plates-formes de crypto-monnaie, généralement la blockchain Ethereum pour les transactions que nous avons vues jusqu’à présent.

Sotheby’s a vendu sa première œuvre d’art numérique de l’artiste Beeple en tant que NFT pour un montant record de 69 millions de dollars, le co-fondateur de Twitter Jack Dorsey a vendu son tout premier tweet pour 2,9 millions de dollars, et l’industrie de la musique a également adopté la tendance des sorties musicales emballées à vendre avec de l’art numérique et d’autres avantages, tels que des billets de concert – Kings of Leon et Grimes Elon Muskpour n’en nommer que quelques-uns.

Créer des NFT sur iPhone ou iPad

Créer un NFT avec l’application S!NG est aussi simple que de télécharger du contenu sur n’importe quelle application de réseau social que vous avez utilisée.

Après avoir téléchargé l’application et créé un compte, vous pouvez simplement télécharger n’importe quel fichier depuis votre iPhone ou votre lecteur iCloud pour commencer à créer un NFT comprenant de l’audio, des vidéos et des images. Et vous n’avez pas déjà besoin d’un portefeuille Ethereum pour commencer et créer des NFT.

comment créer NFT

Pour l’exemple ci-dessus, j’ai créé un NFT pour la pochette d’album officielle d’un projet musical à venir que je publie. Je viens de sélectionner le graphique sur mon lecteur iCloud (le graphique que j’avais enregistré dans mon dossier de bureau iCloud a été récupéré à partir de mon bureau), j’ai entré de brèves informations à son sujet et un titre, et c’est tout.

Pour les NFT avec plusieurs contributeurs, l’application permet de diviser clairement la propriété en ayant plusieurs propriétaires dans le « Des employés » Onglet E-mail.

comment créer NFT

L’application commence automatiquement à créer un NFT à partir de ce que vous avez téléchargé, le sauvegarde sur la blockchain et le stocke dans votre catalogue dans l’application (comme illustré ci-dessus). Vous pouvez ensuite partager et suivre en toute sécurité les activités de votre catalogue.

L’application S!NG est l’une des premières plates-formes que j’ai utilisées qui permet à quiconque à l’intérieur d’un iPhone de créer et de partager rapidement et facilement des NFT, même pour ceux qui n’ont pas de portefeuille Ethereum ou de connaissances en crypto-monnaie. L’application est commercialisée non seulement comme un moyen de créer des NFT que vous pouvez éventuellement vendre sous forme de versions commerciales, mais également comme le moyen le plus simple pour les artistes de protéger et de cataloguer leurs idées.

Pour cette raison, l’application S!NG a également la possibilité de saisir de nouvelles idées directement dans l’application. En plus de sélectionner des fichiers depuis votre iPhone et iCloud Drive, vous pouvez également prendre des photos ou enregistrer de l’audio et de la vidéo directement dans l’application.

Il n’y a actuellement aucune fonction d’édition pour les médias enregistrés dans l’application. Ainsi, vous pouvez simplement prendre une photo ou une vidéo avec les outils de caméra intégrés, ou enregistrer un clip audio. Cela fonctionne pour ramasser des idées rapides, mais certaines fonctionnalités d’édition appropriées pourraient en faire un très bon outil pour les musiciens et les artistes numériques qui développent des idées.

Comment vendre vos NFT

En plus des plans pour lancer leur propre marché dans les semaines à venir, l’application S! NG prendra en charge l’intégration de l’API OpenSea, de sorte que tout utilisateur qui crée des NFT dans l’application peut simplement se connecter à son compte OpenSea pour les vendre.

Lorsque S!NG lancera sa propre place de marché, en plus d’OpenSea, il proposera une sélection organisée de NFT d’artistes de premier plan. Il nous a dit que le marché ne facturera pas de frais d’essence (la société prévoit de vendre du stockage pour ceux qui ont de gros catalogues à un moment donné), ce qui devrait être assez attrayant pour ceux sélectionnés pour le marché exclusif, car ces frais sont souvent élevés ailleurs.

L’application S! NG est soutenue par un certain nombre de musiciens et d’artistes notables, y compris le leader du groupe canadien populaire Our Lady Peace, Raine Maida, qui sert de chef de produit et sera l’un des premiers à sortir un nouveau single sur le prochain place de marché de la plateforme.

Vous pouvez télécharger gratuitement l’application S!NG sur iPhone ou iPad.

FTC : Nous utilisons des liens d’affiliation automatique générant des revenus. Suite.


Pour plus d’informations sur Apple, consultez 9to5Mac sur YouTube :